L'appellation "restaurant", une idée qui ne fait pas l'unanimité

Un syndicat de la restauration a lancé une nouvelle proposition qui pourrait bien bouleverser le secteur : réserver le nom de "restaurant" aux seuls établissements qui cuisinent sur place. Cette initiative, qui pourrait être profitable au consommateur, suscite néanmoins un véritable tollé dans la profession.

Le

Le Synhorcat souhaite ainsi mieux orienter le consommateur dans ses choix, parmi les restaurants qui proposent une véritable cuisine authentique et ceux qui se contentent de réchauffer ou d’améliorer des produits industriels. L’appellation "restaurant" serait donc réservée aux établissements qui proposent un repas cuisiné sur place à partir de produits bruts (pouvant être congelés ou sous vide).

Dans cette perspective, une proposition de loi, défendue par le député-maire UMP du Touquet Daniel Fasquelle, sera examinée en juin comme amendement au projet de loi sur la consommation.

Cette initiative est inspirée de la réussite de l’appellation "boulangerie", qui depuis 1995, est réservée aux établissements qui produisent leur pain sur place, du pétrissage à la cuisson, pour les distinguer des grandes surfaces.

L’Umih (Union des Métiers des Industries de l’Hôtellerie), ainsi que les syndicats, GNC, Snarr, SNRPO, SNRTC et CPIH, ont déjà fait part de leur "opposition massive" à ce projet, affirmant qu’il allait "à l’encontre de la vraie richesse de la restauration française". L’Umih propose la création d’un statut d’artisan restaurateur, moins restrictif.

Mais la proposition a toutes les chances d’aboutir. Selon un sondage Opinionway d’avril, 97% des Français seraient en faveur d’un nouveau statut garantissant une cuisine préparée sur place. Depuis 2007, il existe déjà un label "Maîtres restaurateurs", récompensant les plats préparés à 80% sur place, avec des produits frais, mais il reste peu connu du grand public.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO