Un restaurant américain licencie ses employés par SMS

La décision d’un propriétaire de restaurant de licencier son personnel par texto a créé la polémique en Floride. Grégory Kennedy, le propriétaire du Barducci’s Italian Bistro, a ainsi viré une douzaine d’employés. Ils attendent toujours leur dernier salaire.

Le

Les employés du Barducci’s Italian Bistro ont reçu la mauvaise nouvelle jeudi 4 juillet. Le propriétaire du restaurant leur a envoyé le même texto, annonçant qu’il devait fermer l’établissement. "Je dois malheureusement vous annoncer que j’ai été contraint de fermer Barducci’s immédiatement", ont-ils pu lire sur leur téléphone. Ils en ont déduit qu’ils étaient mis à la porte.

Les employés ont déclaré dans différents médias américains être choqués et écœurés. "Je pense que c’est immoral. Je pense que c’est de la lâcheté", a déclaré pour WFTV, une chaine de télévision américaine, Jodi Jackson qui travaillait depuis deux ans dans l’établissement.

Le restaurant est maintenant fermé et les travailleurs attendent toujours leur dernier salaire. Un journaliste de WFTV a tenté de contacter le propriétaire du restaurant. Ce dernier a finalement répondu de la même manière qu’avec ses employés, par un message. "Malheureusement des commerces sont contraints de fermer chaque jour à Orlando, particulièrement dans le domaine de la restauration", a-t-il envoyé, "je travaille à résoudre les problèmes aussi vite que possible, y compris le paiement des derniers salaires".

Ce n’est pas la première fois qu’un employeur utilise ce procédé pour licencier son personnel. D’autres cas ont été rapportés, notamment en France, où en 2012, une société d’aide à la personne basée à Évreux avait remercié dix-sept employés par SMS.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO