Le métier de Fleuriste

Le Fleuriste achète des fleurs auprès de grossistes pour réaliser des créations florales et les proposer à ses clients. Son sens artistique et sa créativité lui permettent de créer des compositions originales en fonction du besoin du client (mariage, naissance, amour, anniversaire…).

Le

Ses missions

Le Fleuriste réalise des bouquets et des compositions florales à destination des clients. En fonction de son statut, il peut réaliser des missions techniques, artistiques, de gestion et commerciales. Tous les matins, le fleuriste part chez les grossistes pour s’approvisionner en fleurs fraîches ou il peut faire appel à des services de livraison. Dans le deuxième cas, il réceptionne sa commande et inventorie le contenu. Ensuite il s'attèle au stockage et  à la conservation et des fleurs. Il entrepose les fleurs dans son magasin et se charge de les entretenir (coupe des tiges, des feuilles abimées, soins, arrosage, rempotage, lutte contre les parasites…). Il réalise également des bouquets et des compositions florales qu'il met en avant pour attirer le client.

Quand un client entre dans sa boutique, il doit pouvoir le conseiller sur ses besoins en fleurs (évènement, budget, goûts…). Il est à même de réaliser des compositions en fonction des évènements (mariage, naissance, décès, anniversaire, déclaration d’amour…). Il met toute sa créativité et son savoir-faire pour proposer une réalisation originale.

En fin de journée, le Fleuriste procède au nettoyage de son magasin, à l'inventaire de ses plantes et à la réalisation de ses comptes.

Ses compétences et qualités

Le Fleuriste est un passionné des fleurs qui possède d'excellentes compétences en botanique et en horticulture (rempotage, taille, arrosage…) ainsi que de bonnes connaissances en gestion.

Il possède un bon sens de l'organisation, des aptitudes commerciales, un bon sens relationnel mais il est aussi créatif, a un sens artistique développé, sait surfer sur les tendances du moment, créer des compositions florales attractives et analyser les demandes des clients pour leur proposer une création adaptée. Il est également minutieux.

Son environnement de travail

Le Fleuriste travaille au sein d'une boutique, d'une jardinerie, d'une grande surface ou d'un atelier de création florale. Ses horaires dépendent de son type d'entreprise. En général, il travaille durement, en commençant de bonne heure le matin, en terminant tard le soir mais aussi en ouvrant le week-end. Il exerce souvent debout et dans une pièce froide pour maintenir les fleurs fraiches, sans compter le travail à mains nues, à se piquer, à couper, plonger dans l’eau froide…

Sa formation

Pour devenir Fleuriste, plusieurs diplômes existent, tout dépend des responsabilités que l'on souhaite avoir. Il peut donc détenir un CAP fleuriste qui est le diplôme le plus répandu pour débuter dans le métier, un Bac pro productions horticoles, spécialité productions florales, un Bac pro conseil-vente en produits de jardin, un Brevet Professionnel de fleuriste pour les personnes déjà en poste et qui souhaitent se professionnaliser. Des diplômes de niveaux supérieurs permettent d'obtenir des responsabilités comme le BTSA production horticoles ou le BTSA Technico-commercial champ professionnel jardin et végétaux d'ornement.

Le Brevet Technique des Métiers (BTM) Fleuriste permet de se mettre à son compte et d'ouvrir sa boutique.

Son salaire

Un Fleuriste débutant gagne à peu près le SMIC (1 445 € bruts). A son compte il peut gagner entre 2 000 et 4 000 € bruts par mois.

Son évolution professionnelle

Le Fleuriste peut évoluer vers un poste de de Responsable de rayon floral en jardinerie ou en grande surface, de Conseiller technique de vente pour l'horticulture ou Vendeur spécialisé en pépinière. Il peut également se mettre à son compte ou reprendre un magasin de fleurs.  

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO