Quels sont les droits des consommateurs au restaurant ?

Petit rappel de vos droits lorsque vous franchissez les portes d’un restaurant…

Le

À l’entrée

Vous ne pouvez vous voir refuser l’entrée pour des motifs discriminatoires tels que la religion, la race, l’orientation sexuelle, le handicap… etc. Les seuls motifs de refus sont un comportement déplacé ou dangereux ou encore le non-respect des normes de sécurité et d’hygiène (état d’ébriété, fumeur… etc.). A moins bien sûr que le restaurant ne soit complet !

Les enfants

Le restaurateur ne peut vous interdire l’accès au restaurant sous prétexte que vous êtes avec des enfants.

Les animaux

Le restaurateur peut refuser l’accès aux animaux ou exiger qu’ils soient tenus en laisse.

La carte

Les menus ou les cartes du jour doivent être affichés à l’extérieur et à l’intérieur. Les prix doivent bien sûr être identiques.

La carafe d’eau

En France, le couvert inclut le pain, l’eau ordinaire (du robinet), et les épices (sel, poivre). Si vous ne souhaitez boire que de l’eau, vous n’êtes donc pas obligé de commander de l’eau minérale.

Le vin

Si le vin est bouchonné, le client peut demander au restaurateur de remplacer la bouteille.

Le plat

Si votre plat est trop cuit ou pas assez, vous pouvez demander au restaurateur de le changer. Si le serveur s’est trompé dans la commande, vous pouvez également faire changer votre plat. En revanche, si vous trouvez simplement que ce n’est pas très bon, le restaurateur n’est pas tenu de changer votre plat et l’addition devra tout de même être réglée. Vous êtes bien sûr libre de ne pas revenir…

Taches

Si le serveur renverse un peu de béchamel sur votre trois pièces ou un verre de vin sur votre plus belle robe, vous avez le droit d’exiger le remboursement des frais de pressing et même du prix intégral du vêtement s’il est détérioré. En revanche si vous vous salissez tout seul, vous n’avez qu’un seul recours possible : apprendre à manger proprement.

L’addition

L’addition doit préciser les prix de chaque plat et boisson commandés. Au cas où le commerçant se contenterait de vous fournir le montant total de la note, vous avez le droit de demander le détail des commandes.

Tickets restaurants

Le restaurateur a le choix d’accepter ou pas le paiement en tickets restaurants. S’il accepte, il n’est pas tenu de vous rendre la monnaie si le montant des tickets est supérieur au montant de l’addition.

Vol

En cas de vol à l’intérieur du restaurant, le commerçant n’est pas responsable sauf si l’objet volé avait été déposé au vestiaire de l’établissement. Dans ce cas, le restaurateur doit vous indemniser.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO