La fiche de paie simplifiée va-t-elle faire économiser les entreprises ?

Dans le cadre du "choc de simplification" engagé par le gouvernement, toutes les entreprises devront adopter le bulletin de salaire simplifié à compter du 1er janvier 2016.

Le

Considérée par beaucoup comme illisible, la fiche de paie sous sa forme actuelle devrait bientôt disparaître pour laisser place à un bulletin de paie simplifié, plus compréhensible pour les employeurs comme pour les salariés.

La nouvelle version devrait également permettre aux entreprises de faire des économies. Il faut dire qu’actuellement, la fiche de paie française est la plus chère de l’Union européenne. Son coût va de 180 euros à 400 euros par an et par salarié. À l’avenir, il ne devrait pas dépasser les 150 euros.

Le cabinet Deloitte prévient toutefois que cette réforme aura un coût pour les entreprises : « les réformes engagées de la Déclaration Sociale Nominative (DSN) devraient occasionner des coûts significatifs de mise en œuvre en 2015 et 2016 pour les entreprises et les éditeurs ».

Qu’est-ce qui va changer ?

Pour être plus lisible, la fiche de paie va intégrer plusieurs nouveautés. Alors qu’un bulletin de salaire compte aujourd’hui entre 25 et 30 lignes, la nouvelle version n’en comptera plus qu’une quinzaine.

D’autre part, les cotisations seront réunies sous plusieurs thématiques avec un intitulé unique pour chacune d’entre elles : emploi, retraite, santé, famille, sécurité sociale et complémentaire. Enfin, tout ce qui relève des cotisations patronales sera supprimé.

Le paiement des heures supplémentaires, des primes, des congés payés, des avantages en nature ou le maintien de salaire pendant un congé maladie continueront à être détaillés ainsi que le salaire brut, le brut sécurité sociale, le net à payer et le net imposable.

Cette réforme de la fiche de paie se fera en premier lieu sur la base du volontariat à partir du 1er janvier 2015 et entrera définitivement en vigueur pour toutes les entreprises en janvier 2016.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO