Cafe-Hotel-Restaurant.com
Actualité CHR et du Tourisme

En Suisse, une pétition circule pour interdire la consommation de chien et de chat

Selon l’association à l’initiative de cette pétition, 3 % des Suisses continueraient à consommer de la viande de chien et de chat…

Le

Cela peut paraître surprenant, mais en Suisse le commerce et la consommation de nos animaux domestiques ne sont pas interdits. Ainsi, selon l’association SOS Chats Noiraigue qui a lancé une pétition contre cette pratique, près de 3 % des Suisses continueraient à consommer de la viande de chien et de chat.

De la graisse de chien contre les rhumatismes, du chat pour Noël !

« La viande de chiens est principalement utilisée pour faire des saucisses et de la graisse contre les rhumatismes et la viande de chats est consommée plutôt en famille et cuisinée comme un lapin pendant la période de Noël, en particulier dans les cantons de Berne, de Lucerne et du Jura » explique l’association qui a déjà obtenu en 2013 l’interdiction du commerce de peaux de chats.

Pour la conseillère fédérale Doris Leuthard et l’Office vétérinaire fédéral, la consommation de nos animaux domestiques est une "vieille tradition qui ne peut être abolie que par une campagne qui débouche sur le dépôt d’une motion au parlement".

Déposée mardi 25 novembre au Parlement, la pétition qui avait été lancée en août dernier a recueilli plus de 16 000 signatures, dont celle de Brigitte Bardot et de Michel Drucker. En France, la consommation de viande de chien (cynophagie) ou de chat n’est pas explicitement interdite. On trouvait encore quelques boucheries canines dans le pays jusqu’à la première moitié du 20e siècle. Toutefois, l’abattage et la commercialisation sont aujourd’hui des actes illégaux.

Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO