États-Unis - affichage obligatoire des calories dans les fast-foods

Les chaînes de restaurants américains ont un an pour adapter leurs menus à cette nouvelle contrainte. L’objectif est de combattre l’obésité qui concerne près de 35 % des adultes aux États-Unis.

Le

Une ligne supplémentaire à côté du prix sera bientôt obligatoire dans les menus des chaînes de restaurants américains. C’est l’agence américaine des produits alimentaires (FDA) qui est à l’origine de cette mesure. L’objectif est de combattre le fléau de l’obésité qui touche près de 35 % des adultes aux États-Unis et jusqu’à 48 % dans la population afro-américaine.

Quels sont les restaurants concernés ?

« Les américains mangent et boivent près d’un tiers de leurs calories en dehors de chez eux et aujourd’hui les clients attendent une information claire sur les produits qu’ils consomment » a expliqué dans une conférence de presse la directrice de la FDA Margaret Hamburg.

Pour autant, tous les restaurants ne sont pas concernés par cette nouvelle disposition. Elle touchera uniquement les chaînes comptant au moins vingt restaurants ou points de distribution sous la même enseigne, y compris les chaînes vendant du popcorn ou d’autres types de snacks. Au total, cela devrait représenter plus de 200 000 établissements à travers le pays.

Prévu dans le cadre de la loi Obama sur l’assurance maladie, cette mesure sera également accompagnée d’un devoir d’information, à la demande des consommateurs, sur le contenu des plats proposés en graisses saturées, en acides gras trans, en glucides, en cholestérol, en sodium, en sucres et en protéines.

En revanche, certains aliments tels que les cocktails dans les bars, les menus saisonniers, les plats du jour ou encore les condiments présents sur les tables (mayonnaise, ketchup…) ne seront pas concernés par cette nouvelle réglementation.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO