Hygiène - les nouveaux sèche-mains pires que les anciens

Comment vous essuyez-vous les mains dans les toilettes publiques ? Selon le mode de séchage, le nombre de bactéries peut littéralement exploser !

Le

Quelle est la meilleure façon d’attraper des bactéries en s’essuyant les mains après les avoir lavées dans les toilettes publiques ? C’est simple ; il suffit d’utiliser les sèche-mains dernière génération à air pulsé !

En effet, selon une étude publiée par des chercheurs de l’université de Leeds, en Angleterre, l’utilisation des sèche-mains à air pulsé disperserait 27 fois plus de bactéries dans l’air que l’utilisation toute simple de serviettes en papier. Un record là où le sèche-main classique ne dispersait que 4,5 fois plus de bactéries que le papier.

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs se sont sali les mains avec des lactobacilles, le genre de bactéries que l’on trouve dans les toilettes et qui peuvent rester sur les mains lorsqu’elles n’ont pas été bien lavées. Ensuite, ils se sont séché les mains en utilisant les trois méthodes déjà évoquées et sont arrivés à cette conclusion que le nouveau sèche-main à air pulsé est de loin la pire solution pour s’essuyer les mains. 15 minutes après la fin de la période de séchage, certaines bactéries étaient toujours en suspension.

L’auteur de l’étude, Mark Wilcox, explique que les utilisateurs des sèche-mains peuvent non seulement propager les bactéries autour d’eux, mais également s’asperger de celles des utilisateurs précédents.

Pour conclure, l’étude suggère l’utilisation exclusive de papier dans les hôpitaux pour éviter toute contamination des visiteurs. Comme quoi, dans certains cas, il n’y a rien de mieux que la simplicité !

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO