Babylone, la bière belge brassée à partir de pain invendu

Élaborée par de jeunes entrepreneurs bruxellois, la bière Babylone est brassée à partir de 30 % de pain invendu, récupéré dans les supermarchés.

Le

Baptisée Babylone, en référence à la ville de Mésopotamie où était consommé il y a 7 000 ans du pain liquide fermenté (l’ancêtre de la bière), cette nouvelle bière belge à la particularité d’être fabriquée à partir de pain recyclé.

Les créateurs de cette bière écologique, le Brussels Beer Project, ont travaillé pendant un an sur ce projet. Ils récupèrent le pain blanc ou gris invendu dans les grandes surfaces et le transforme en farine avant de l’intégrer au processus de brassage. Pour fabriquer 4 000 litres de bière, ils utilisent environ une demi-tonne de pain, ce qui équivaut à une tranche et demie de pain pour chaque bouteille de 33 cl.

Pour mettre en œuvre ce projet, le Brussels Beer Project s’est associé à l’atelier Groot Eiland, une association belge qui s’occupe de la réinsertion dans le monde du travail de personnes précarisées. L’association s’occupe quotidiennement de récupérer le pain invendu dans les supermarchés Delhaize, de le faire chauffer dans un four à 180 degrés, puis de le passer au mixeur pour obtenir la farine.

Pour l’instant, la Babylone est brassée dans une brasserie artisanale de Halen, une ville située en Région flamande. Mais dans quelques mois, le Brussel Beer Project espère pouvoir brasser sa bière dans de nouvelles installations en plein cœur de Bruxelles.

Ce projet s’inspire directement du concept de l’économie bleue ou circulaire, de plus en plus en vogue. Il repose sur l’idée que le rejet d’une activité quelconque serve d’ingrédient pour la création d’une autre activité.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO