Quand Game of Thrones fait exploser les ventes d'hydromel

Cette boisson alcoolisée à base de miel fait fureur aux États-Unis depuis le lancement de la série.

Le

C’est l’une des plus vieilles boissons alcoolisées : fabriqué à base d’eau et de miel, l’hydromel était déjà consommé à l’époque de la Grèce antique. Ses premières traces remontent à environ 7 000 avant Jésus-Christ en Chine. L’hydromel, aussi surnommé "nectar des dieux", tenait également une place importante dans les civilisations nordiques et dans leurs légendes.

Ce n’est donc pas un hasard si la série culte fantastico-médiévale d’HBO, Game of Thrones, a fait de l’hydromel une de ses boissons favorites. Ce qui est plus surprenant, en revanche, c’est l’impact de la série sur les habitudes des consommateurs. En effet, d’après les médias américains, la production d’hydromel a augmenté de 128 % dans le pays entre 2013 et 2014, passant de 240 000 litres à 549 000 litres. Les brasseries d’hydromel ont, quant à elles, vu leurs ventes exploser de 42 % sur la même année.

Bien que l’hydromel fabriqué aujourd’hui n’ait plus grand-chose à voir avec l’ancien et propose des goûts plus complexes, les fans de Game of Thrones se sont mis à en consommer massivement pour vivre plus à fond l’expérience de la série. Pour les producteurs d'hydromel, qui voyaient leurs ventes baisser année après année, cet engouement soudain représente une chance inespérée.

Constitué d’eau, de miel et de levure, l’hydromel peut contenir jusqu’à 18 degrés d’alcool. Jusqu’au Moyen-Âge, il était consommé en grande quantité avant d’être peu à peu remplacé par la bière. En France, l’hydromel est aujourd'hui principalement consommé dans le Nord. Le Chouchen, un alcool très proche de l’hydromel, est une des boissons traditionnelles de Bretagne.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO