Les Français dépensent en moyenne 8,82 euros par repas hors domicile

Pour la première fois depuis plus de dix ans, le chiffre d’affaires de la restauration a baissé en 2014. Pourtant les Français mangent de plus en plus à l’extérieur.

Le

Les Français se serrent la ceinture ! D’après l’étude annuelle du cabinet Gira Conseil, le chiffre d’affaires de la restauration a baissé de 0,3 % en 2014, une première en dix ans. Si les Français mangent de plus en plus à l’extérieur, ils dépensent de moins en moins, en moyenne 8,82 euros par personne et par repas, selon l’étude.

Ces chiffres concernent la consommation alimentaire hors domicile (CAHD), qui englobe tout type de restauration sur place ou à emporter (du fast-food au restaurant étoilé, en passant par le sandwich préemballé à la station-service).

Cette baisse du ticket moyen s’explique notamment par le fait que de nombreux clients ne prennent pas d’entrée ni de dessert et se limite au plat et à la carafe d’eau. Les premières victimes de ces nouveaux comportements sont la restauration commerciale (-1 %) et la restauration hôtelière (-4 %).

Les grandes chaînes comme McDonald’s, Brioche Dorée ou Hippopotamus sont les plus touchées, tandis que les établissements indépendants arrivent à tirer leur épingle du jeu. « S’il va moins au restaurant, le consommateur veut sortir mieux, on revient au respect des fondamentaux, à savoir l’assiette et le personnel, et sur ce point, les chaînes sont plus pénalisées que les indépendants », explique le directeur de Gira Conseil, Bernard Boutboul.

Cependant, si les Français dépensent moins, ils mangent de plus en plus fréquemment à l’extérieur. Pour Gira Conseil, cela s’explique par le fait que les gens savent de moins en moins cuisiner et ont donc recours à des solutions plus simples. « Le taux de retour à domicile le midi en semaine s’effondre partout », note Bernard Boutboul.

Ainsi les circuits alimentaires alternatifs comme les boulangeries ou les stations-services s’enregistrent une hausse du chiffre d’affaires (+2 %). Le même phénomène s’observe dans la restauration collective qui enregistre une hausse de 0,7 %.

Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO