Un fonds de dotation qui recycle les lits vides du tourisme

Je pars, tu pars, il part est une fondation via laquelle des entreprises partenaires peuvent offrir des semaines de vacances aux familles les plus défavorisées.

Le

En France, 4 Français sur 10 ne partent pas en vacances, la plupart du temps faute d’argent. Dans le même temps, des lits restent vides, même en pleine saison.

Partant de ce constat, Germain Lelarge, PDG-fondateur du Tour opérateur-distributeur La France du Nord au Sud, a décidé de monter une fondation, sous la forme d’un fonds de dotation. 

Je pars, tu pars, il part est officiellement né en février 2015, basé sur les valeurs du tourisme social. Son objectif est de faire partir 1 000 familles en vacances en 2016 en France, voire même dans certains pays étrangers. Pour cela, la fondation noue des partenariats avec des acteurs du tourisme. Interhome et Odalys sont déjà de la partie et se sont engagés à donner des semaines invendues à des familles dans le besoin, elles-mêmes sélectionnées par des associations locales.

Tous les acteurs du tourisme qui souhaitent s’associer à cette action peuvent le faire en mettant à disposition de l’action du fonds de dotation des hébergements, des moyens de transport ou encore des activités de loisirs (ces actions de mécénat ouvrent droit à des réductions d’impôt).

Pour La France du Nord au Sud, ce n’est pas la première initiative qui vise à aider des familles dans le besoin. Depuis 2008, le Tour Operateur a mis en place un module sur sa page de réservation qui propose aux clients d’ajouter un micro don au montant de leur commande. Chaque micro don est doublé par l’entreprise qui ajoute le même montant, s’associant ainsi à la générosité du voyageur. À ce jour, le module a permis de récolter 130 000 euros et de faire partir 200 enfants en vacances.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO