Comment mangent les 18-30 ans ?

Pour comprendre les attentes d'une génération hyper connectée et exigeante et proposer de nouvelles offres adaptées.

Le

Une étude réalisée en Grande-Bretagne par le groupe de restauration Elior met en lumière 5 grandes tendances alimentaires chez les 18-30 ans. Des tendances qui peuvent inspirer les restaurateurs pour se renouveler et proposer de nouveaux concepts.

Les jeunes mangent tard

Les horaires de repas traditionnels sont de moins en moins respectés par les nouvelles générations qui sautent fréquemment le petit-déjeuner pour le remplacer par un en-cas en milieu de matinée. À l’heure du déjeuner, la génération Y privilégie les solutions rapides et pratiques.

Les jeunes veulent que ce soit pratique

Prendre une heure le midi pour déguster une blanquette de veau accompagné d’un pichet de rouge n’est pas l’idée que se font les jeunes de la pause-déjeuner. La tendance est au repas pris sur le pouce. La rapidité du service et l’aspect pratique sont particulièrement importants. D’où le succès de la restauration rapide.

Les jeunes aiment rester connectés

Pour les 18-30 ans, les réseaux sociaux font partie de la vie quotidienne. Les points de vente actifs sur les réseaux sociaux ont une meilleure chance d’attirer cette clientèle.

Les jeunes veulent manger sainement

Les 18-30 ans sont de plus en plus exigeants quant à la qualité de leur alimentation (produits bio, locaux, de saison... etc.), du moins en théorie… En pratique, les burgers, frites bacon, saucisses rencontrent bien plus de succès que les salades, sandwichs et fruits.

Les jeunes aiment cuisiner

La cuisine est à la mode et les 18-30 ans aiment cuisiner. 91 % des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête déclarent faire la cuisine et comptent diminuer les sorties au restaurant dans les années à venir.

Recevoir l'actualité par email

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR CHR HEBDO